Nous avons été nominés aux Liebster Awards

Liebster Awards

Aujourd’hui nous allons nous prêter à un petit jeu puisque Magali du blog voyage maglobetrotteuse.com nous a nominés pour les Liebster Awards. Woop, woop! Il s’agit d’une sorte de chaîne permettant de faire connaître des blogs récents.

Merci donc à Magali pour cette nomination !

Magali est une jeune trentenaire qui comme nous a décidé d’assouvir son envie de voyage en s’octroyant un long break après plusieurs années passées à travailler. Elle est donc partie cette année en solo pour un tour du monde. Pour lire ses propres réponses aux Liebster Awards, c’est ici.

Liebster Awards

 

Le principe, c’est quoi ?

On ne sait trop comment et par qui cela a été initié mais le principe est le suivant.

  • Remercier la personne qui nous a choisis tout en insérant le lien de son blog
  • Raconter 11 anecdotes qui nous concernent
  • Répondre aux 11 questions que nous a posées la personne qui nous a choisis

Et ensuite…

  • Nominer à notre tour 5 à 11 blogs (de préférence avec moins de 200 abonnés sur Facebook) en insérant le lien vers leur blog, puis les informer sur le fait qu’ils ont été sélectionnés
  • Leur poser 11 questions de notre choix
  • Prévenir le blog qui nous a choisis que la tâche a été accomplie

Et voilà !

*\O/* *\O/*

Onze anecdotes sur nous

  1. Erik a remplacé son addiction pour les ravioles (spécialité dauphinoise) par une addiction au pad thaï en Thaïlande, au Bún bò au Vietnam ou encore aux crèmes caramel de supermarché au Japon (No comment)…
  2. On s’est rendu compte qu’on a vraiment commencé à profondément apprécier le voyage quand on s’est perdu dans le fin fond du Yunnan… sept mois après être partis.
  3. Le sourire d’Erik entame des discussions avec n’importe qui et en toute circonstance. Mieux qu’un pouvoir magique !
  4. Parfois, on a juste envie de se poser toute la journée dans un café et de glander. Et on le fait !
  5. Erik prêche la lenteur de la tortue jusque dans la prise de son petit déjeuner et Véronique est une pile électrique qui ne se décharge jamais… Ça donne parfois des situations cocasses agrémentées de quelques moments de stress. Véronique attend beaucoup et, parfois, Erik se dépêche ! Des quoi ? Compromis, oui.
  6. On a acheté de la « Vache qui rigole » pour assouvir une envie de fromage… Et on a même mis des carrés de fromage dans nos sandwichs. Pardon, on ne le refera plus.
  7. Un véritable mystère réside dans nos sacs à dos : ce sont les micro-trous dans nos vêtements. Aucune bête en vue, on se lave régulièrement (hé hé…) mais rien à faire tous y passent.
  8. Quand elle a un petit coup de blues, Véronique fait du shopping, comme à la maison. Et alors ça va mieux. Mais parfois ça ne rentre plus dans le sac à dos… Alors elle abandonne ses autres vêtements (parfois miteux) dans les guesthouses.
  9. Après 9 mois de voyage en Asie, on est prêts à assouplir notre budget journalier pour faire une razzia dans l’étal de légumes et de fruits (particulièrement chers ici au Japon), et échapper au riz pendant un ou deux repas…
  10. On est super gourmands, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Parfois on se mange une glace par jour… Pas bien.
  11. On a un conseil constitutionnel que l’on interroge pour savoir si un t-shirt ou des chaussettes peuvent être remis plusieurs fois. Et parfois le comité refuse…

 

Nos réponses aux questions de Maglobetrotteuse.com

  1. Qu’est ce qui vous manque le plus quand vous voyagez ?

Véronique : Cuisiner !! J’adore cuisiner mais ça n’a pas souvent été possible, comme en Asie du sud-est où on a rarement accès à une cuisine, et les resto sont tellement bon marché…

Erik : Contradictoirement, c’est de ne pas pouvoir avoir mes habitudes. Quand on est toujours en voyage, en mouvement, tout est inédit, nouveau. Prendre ses habitudes permet de rentrer plus en profondeur dans la culture. Heureusement, on s’accorde des séjours plus longs dans les endroits où l’on se sent bien.

  1. Pensez-vous parfois au retour ? L’appréhendez-vous?

Véronique : J’y pense de temps en temps et on en parle mais pas souvent. Nous n’avons pas fixé de date de retour car on prévoit notre voyage au fur et à mesure de nos envies. Un jour, il faudra certainement s’en soucier mais je n’ai pas trop d’appréhension pour le moment car dans ma tête c’est encore loin et je n’en suis pas là. Notre crédo : ici et maintenant.

Erik : Parfois j’y pense, parfois j’oublie. Le voyage est une succession d’états, d’émotions, de sensations. Parfois, on vit le voyage, et parfois on prend un peu de recul, on cherche de quelle manière il nous fait grandir. La question du retour nécessite de définir ce « retour », retour au bercail, retour au travail, retour à la vie d’avant ? On n’est jamais vraiment le/la même quand on termine un voyage, alors je préfère parler « d’après », et de le penser comme une continuité. Plus facile à dire qu’à faire ? L’avenir nous le dira !

  1. Quel a été votre moment le plus drôle pendant un voyage?

Véronique et Erik : On n’est pas là pour rigoler. Ah ah !! Franchement, on se marre régulièrement mais on n’a pas d’anecdote en particulier à partager.

  1. Quel a été votre pire trajet (avion, bateau, chameau…)?

Véronique : Le trajet en bus local de Luang Prabang à Vang Vieng au Laos, initialement de 5 heures qui s’est prolongé en 8 heures. Chaleur étouffante, sans climatisation ni air, avec un arrêt prolongé en plein soleil agrémenté d’odeurs de goudron… Franchement, à la limite de l’étourdissement.

Erik : Les routes du nord du Laos sont particulièrement escarpées et en mauvais état, les bus tiennent par miracle, les sièges sont trop petits, il ne faut jamais négliger leur capacité de remplissage, les chauffeurs ne ménagent pas leur monture, la chaleur est étouffante, heureusement, des poules ou des porcs, sympas, nous tiennent compagnie !
Entre autres…

  1. Quel est votre livre de voyage préféré ?

Véronique : Un livre parmi d’autres, je citerai Le Monde en 888 Jours de François Briançon-Marjollet que nous avons rencontré à l’excellent festival de voyage d’Albertville (74), Le Grand Bivouac. Il est très bien écrit et contient des réflexions intéressantes sur le voyage.

Le monde en 888 jours

Erik : Un guide voyage – Routard, Lonely Planet ou autre. Très utile même s’il faut savoir s’en détacher. Une autre chose que j’apprécie est de lire un bouquin en lien avec le lieu dans lequel je suis. Par exemple, « Un américain bien tranquille » de Graham Greene, quand nous étions au Vietnam.

Un américain bien tranquille, Graham Green

Voir d’autres références dans notre rubrique lecture.

  1. Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

Véronique : Oh la la ! J’en ai plein. La lumière du soir sur les somptueux reliefs de l’extrême nord du Vietnam, Les théiers millénaires de Jing Mai Shan au Yunnan. Ou encore, un matin sur la place rouge à Moscou face à la Basilique de Saint-Basile-le-Bienheureux, le lever de soleil sur la plage d’Ipanema à Rio de Janeiro… Puis les voyages en famille (Égypte, Japon…) que je garde précieusement dans mon cœur… Et bientôt il y aura l’Australie et la NZ !

Vieille femme HmongBalade dans les jardins de thé

Erik : Il y en a quelques-uns ! Les rizières en terrasse de Yuanyang au Yunnan (Chine) ou encore dans l’extrême nord du Vietnam ; les temples bouddhistes en Thaïlande ; les différentes rencontres et échanges avec d’autres voyageurs ou locaux qui nous ont inspirés et nous ont parfois permis, sans même le savoir, de progresser…

Au milieu des rizières en terrasse

  1. Quelle est la musique que vous préférez écouter pendant les trajets interminables ?

Véronique : j’écoute rarement de la musique dans les trajets car j’ai perdu ma musique sur mon portable et je n’ai pas pris le temps d’en remettre. De toute façon, je pense beaucoup, je dors beaucoup aussi, je lis ou j’écris.

Erik : J’oublie toujours de mettre d’autres musiques sur mon lecteur alors quand j’écoute de la musique, c’est Madlib, Georgia Anne Muldrow ou Hawk House. Excellente musique de toute façon.

  1. Avez-vous déjà eu vraiment peur ?

Véronique : Non, pas de grosse peur, pas en voyage. Quelques frayeurs par moment.

Erik : De ne pas pouvoir monter dans l’avion pour notre première destination, Bangkok ! On a appris la veille de notre départ qu’ils pouvaient nous refuser de monter dans l’avion si nous n’avions pas de billet de sortie du pays. On a dû acheter un billet à la dernière minute. Et finalement, ils ne nous ont rien demandé !

  1. Quelle a été votre plus belle rencontre ?

Véronique : Mon compagnon de voyage et de vie. My love, quoi !

Erik : Elle s’est faite avant de partir, et c’est justement avec elle que j’ai décidé de partir. Sans elle, il est probable que je ne sois jamais parti. Partir en couple nécessite d’être profondément sur la même longueur d’onde et c’est notre cas, je mesure ma chance !

  1. Combien de jours consécutifs avez-vous passé sans vous laver ?

Véronique : Ça se dit, ça ? Franchement, c’est pas sympa… Bon ok, trois.

Erik : « Seulement » trois jours ! Bien que je me sois préparé à l’éventualité de ne pas pouvoir me laver pendant longtemps, ça ne s’est encore jamais présenté.

  1. La question banale : un pays coup de cœur? Et pas le droit de tricher !

Véronique : sans hésitation, le Japon. Gros coup de cœur.

Erik : La Thaïlande pour les temples, le Laos pour le côté relax, le Cambodge pour les gens, le Vietnam pour les paysages, le Yunnan pour la générosité des Yunnanais, Hong Kong pour sa nature.
Mais SURTOUT, le Japon pour le calme, la politesse, la propreté, le développement, la culture et l’histoire, la mer, la montagne, les gens adorables, le style…

Japonaises en kimono

 

Les nominés sont…

Qu’ils soient jolis, informatifs, bien écrits, à thème ou tout ça à la fois… voici les (presque tous) jeunes blogs que nous avons choisis de nominer aux Liebster Awards.

  • A nous 2 le monde
  • Drink my trip
  • Clouzote
  • Les Carnets Foodies
  • Love, eat and travel
  • Vojagado
  • Voyage en cuisine
  • Un peu d’aventure

 

Nos questions aux blogs de voyage nominés

  1. Au fond de vous, pourquoi voyagez-vous ?
  2. Qu’est-ce que le voyage vous a appris ?
  3. Êtes-vous plutôt voyageur speed ou slow traveller ? Pourquoi ?
  4. Quelle citation vous décrit le mieux ?
  5. Plutôt ville ou nature ? Pourquoi ?
  6. Quels sont vos moyens de transport préférés ? Pourquoi ?
  7. Est-ce que vous vous souciez de votre empreinte écologique en voyage ? Si oui, comment ?
  8. Que diriez-vous à quelqu’un si vous deviez le convaincre de partir voyager ?
  9. Quelle est la pire spécialité culinaire que vous ayez mangée en voyage ?
  10. Pensez-vous que les nouvelles technologies ont changé la manière dont vous vivez votre voyage ? Si oui, en quoi ?
  11. Où poseriez-vous votre sac à dos un peu plus longtemps qu’ailleurs ?

Keep calm and answer for Liebster Awards

À vous ! On espère que vous entrerez dans ce jeu comme dans une belle piscine à température.

 

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twittershare on TumblrGoogle+Email to someone

10 commentaires

  1. Bon !
    Vous m’avez fait (encore) pleurer…
    Génial ! Une formidable façon de connaître vos ressentis que nous ne connaissions pas encore finalement.
    J’ai bien reconnu mon fils dans l’anecdote 5 ;-) et puis sa compagne (un peu) dans l’anecdote 8 …
    Je vous embrasse très fort.

    • Pleurer de rire, j’espère !! Mais comment ? Tu m’as reconnue dans l’anecdote 8, Elisabeth ?! Mais enfin pas du tout ! :-D

  2. jocelyne

    Encore merci de nous faire connaitre vos émotions et nous faire partager votre vie !! nous vous découvrons ! continuez bien sur votre choix de parcours !
    bises de Jocelyne et Gérard

  3. Solène

    Moi, j’aime la 9… Bon, vous nous manquez un peu quand même :-) Des bisous

  4. Une fois de plus avec des mots simples et sincères vous avez réussi à me toucher.
    Un grand bravo à vous pour cette merveilleuse aventure que vous êtes en train de vivre.
    Gros bisous les amis

  5. Nolwenn

    Dans ce monde bousculé et meurtri, merci de nous montrer, à travers votre blog, tous ces petites choses qui rendent la vie si belle et précieuse ;-) Vous me manquez ma Vérone, mais je suis ravie de voir que vous profitez toujours autant. Plein de bises!

    • Merci bien Nono ! Nous nous efforçons de continuer à apprécier les belles choses que nous rencontrons sur notre chemin et de les partager autant que possible.
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *