Le château de Kronborg et la jolie Helsingør

Château de Kronborg, Helsingør, Danemark

C’est fou ! On se serait crus au printemps ce week-end. Un temps idéal pour s’évader à la journée. Du coup, on s’est jetés ni une ni deux dans un train pour Helsingør, à environ 45 min de Copenhague vers le nord. Outre son majestueux château rendu célèbre par la tragédie de Shakespeare, Hamlet, cette petite ville, aux grands vents du détroit de l’Øresund, a plein de charme.

Helsingør, (Elseneur en français), est une petite ville de 61 500 âmes située à la pointe nord-est de l’île de Zélande. Elle se tient au point le plus étroit du détroit de l’Øresund, faisant face à sa sœur suédoise, Helsingborg, que l’on peut apercevoir de l’autre côté.

 
Située sur un point stratégique du détroit, elle contrôlait autrefois l’entrée de la mer Baltique. La couronne danoise prélevait alors une jolie taxe de passage à tous les navires qui empruntaient cette route (l’équivalent de 200 euros pour l’époque). Ceux qui ne s’y soumettaient pas prenaient un boulet de canon. Voilà, tout simplement.

Gare de Helsingør, Danemark

Gare de Helsingør, Danemark

Port d'Helsingør, Danemark

Bateau à voile, port d'Helsingør

Han, sculpture sur le port d'Helsingør

Le petit frère de la petite sirène de Copenhague : Han (il) est l’œuvre des artistes Elmgreen & Dragset (2012). Il a été rebaptisé « the Little Merman » par les habitants.

Le château de Kronborg

Le château de Kronborg est donc situé au bord de l’eau, à la vue de tous sur le détroit. Chaque navire, en plus de payer le droit de passage, devait baisser leur voile en signe de déférence au roi de l’époque. De l’extérieur, le château est assez majestueux avec ses tours et tourelles, et sa multitude de petites fenêtres. On comprend assez pourquoi il a inspiré Shakespeare et le château d’Elseneur de sa pièce Hamlet, laquelle a d’ailleurs aujourd’hui un festival qui lui est dédié chaque année dans l’enceinte du château.

Château de Kronborg, Helsingør

Château de Kronborg, Helsingør

Canons du château de Kronborg, Helsingør

Château de Kronborg, Helsingør

Un premier château avait été construit autour de 1420, mais ce n’est qu’un siècle et demi plus tard qu’il a été transformé en un magnifique château Renaissance par le roi Frederick II. En 1629, il a été partiellement détruit par les flammes et reconstruit à l’identique par son fils, Christian IV. Depuis 2000, il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Chateau de Kronborg, Danemark

Château de Kronborg, Helsingør

Château de Kronborg, Helsingør

Château de Kronborg, Helsingør

À l’intérieur, il y a plusieurs pièces à visiter : appartements du roi et de la reine, salles à manger, bureau, salle de bal, etc. Rien à voir avec nos châteaux à la française, les intérieurs sont assez dépouillés. Pas de double porte pour passer d’une pièce à l’autre ni de dorure dans tous les coins. On accède plutôt à un lieu empreint de sobriété, avec cependant de jolies cheminées, de très beaux plafonds décorés et une collection de tapisseries assez impressionnante. La chapelle est, quant à elle, sublime et on notera notamment les nombreux personnages sculptés à l’extrémité des bancs, ainsi que une magnifique chaire.  

Chapelle du château de Kronborg, Helsingør

Balade dans les ruelles

Si Helsingør est balayée par les vents tout au long de l’année, elle n’en est pas pour autant austère. Il suffit de s’enfoncer dans ses ruelles, bordées de jolies maisons à colombages de couleurs vives. Ça en devient presque un jeu de flâner dans le centre-ville et de découvrir, à chaque nouveau coin de rue, une enfilade de vieilles demeures savamment rénovées. Elles n’ont jamais la même hauteur ni le même petit escalier, parfois même leur toit s’affaisse, trahissant ainsi leur grand âge. On dirait des petites grands-mères pomponnées dans leur habits du dimanche, regardant le monde passer, toujours assises sur le même banc. Certaines rues cachent des petits trésors : tantôt un jardinet verdoyant, tantôt une belle porte d’entrée. Il y a toujours un détail à scruter qui nous emporte aussitôt dans un monde imaginaire… 

Helsingør, Danemark

Rues d'Helsingør, Danemark

Helsingør, Danemark

Maison à colombages d'Helsingør, Danemark

Helsingør, Danemark

J’aime regarder aussi aux fenêtres, voir un bibelot, la dentelle d’un rideau, le début d’un meuble. Comment les locataires ont-ils investi ces lieux chargés de temps et d’âmes ? J’aime tellement ça, ces lieux qui racontent des histoires rien qu’à les regarder.

Maisons à colombages d'Helsingør, Danemark

Puis, sur le chemin, il y a ça-et-là de jolis édifices qui méritent de s’y arrêter, comme le cloître d’un ancien prieuré carmélite, jouxtant l’église de style gothique Sct. Mariæ Kirke. Un véritable havre de paix où l’on entend gazouiller les oiseaux dans la fraîcheur des vieilles pierres. Malheureusement, l’église était fermée quand nous y sommes allés (ça ferme tôt dans l’après-midi !). Il y a aussi la cathédrale Saint Olaf (Sankt Olai Kirke) qu’on ne peut pas louper avec son long clocher vert de gris (fermée aussi à notre passage…) et dans une des rues principales, l’hôtel de ville n’est pas mal non plus dans son genre avec sa tour carrée digne d’un conte pour enfants.

Cloître du prieuré carmelite - Sankt Mariæ Kirke

Sankt Olaf Kirke, Helsingør, Danemark

Place Alextorv, Helsingør, Danemark

Rues d'Helsingør, Danemark

 

+++

Information complémentaire

Venir en train

Depuis la gare centrale, Nørreport Station ou Østerport Station, prendre un train direction Helsingør (direct). Ça nous a coûté 52 DKK avec la Rejsekort depuis Nørreport Station. Ce sera un peu plus cher avec un ticket simple. Il y a des trains très régulièrement et jusqu’à tard (pas mal pour le retour !)

Visiter le château de Kronborg

Site Internet du château de Kronborg.

Un conseil. Arrivez à l’ouverture à 11 h si vous voulez suivre les visites guidées (comprises dans le prix, voir plus bas). Il y a plusieurs parties à voir : les appartements, la chapelle, les tapisseries du roi, la tour du canon et les casemates (en sous-sol). N’oubliez pas de faire une balade autour du château pour voir les canons, les pêcheurs au bord de l’eau, le château sous un autre angle et apercevoir la Suède de l’autre côté !

Les visites guidées. En danois et en anglais, elles sont thématiques : Introduction à Kronborg, Dans les pas d’Hamlet, Introduction aux casemates, et Le banquet royal. Alors il ne faut pas se louper car les horaires vont de 11h 30 à 14 h 30 (on est au Danemark !), il n’y en a donc pas beaucoup par jour. Plus d’info ici.

Nos (bonnes) adresses

La Spisehus (autrement dit le café-restaurant) du centre culturel Kulturværftet, qui donne sur le port (vous le longez en allant au château) demeure une adresse sympa et plutôt pas mal pour aller grignoter un bout ou prendre un café avant ou après la visite du château. Et s’il fait beau, prenez place dans un des sièges en plastique donnant sur le port. Testé et approuvé !
Le soir on est restés diner au restaurant Madam Sprunck, recommandé par le guide du Routard. Ma foi, nos plats (des winerschnitzels) n’étaient pas renversants mais le service est assurément de qualité et le lieu agréable.
Dans l’après-midi, on a apprécié faire une halte sur la place Axeltorv. Un petit kiosque sert à boire et à grignoter, et il y avait ce jour-là un petit marché et un concert. L’ambiance y était très sympa, face au soleil, à la danoise, quoi ! ;-)

Connaissez-vous Helsingør ? Qu’avez-vous aimé ?

Lire aussi notre trip à Roskilde.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someone

2 commentaires

  1. Jocelyne BERENGER

    Rassurez vous pour nous aussi le printemps se fait désiré !!!! enfin aujourd’hui c’est même l’été !!! Merci encore pour cette belle visite ! ou la royauté régnait bien avec tous ses bons et mauvais cotés !! mais j’ai beaucoup aimé la présence des grands mères avec ses ruelles !!!
    Je vois que les visites vous tiennent à cœur !! merci beaucoup de nous en faire profiter et belles semaines à vous 2 bises de Jocelyne et Gérard d’Eybens

    • Bon d’accord, ça nous rassure un peu… :-) Mais maintenant on profite des beaux jours et de l’effervescence ici à Copenhague. Il y a ça de bien avec les pays où le temps est souvent gris, c’est qu’au premier rayon de soleil, on se croirait en plein été ! Merci de votre visite et ravis de savoir que ça vous a plu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *