Une semaine entre ville et nature à Hong Kong

Hong Kong

Après huit mois en Asie du sud-est et avant notre départ pour le Japon, Hong Kong a été un trait d’union fort agréable permettant de s’habituer un peu mieux à un retour à l’ultra modernité et à la surréglementation du quotidien de nos pays développés.

Nous avons donc passé une semaine à Hong Kong, bravant l’intense flux de la ville et jouissant des charmes de la nature alentour. Oui, car quand on pense à Hong Kong, on pense davantage à ses gratte-ciel, au monde qui se croise sur des trottoirs trop étroits, aux grandes enseignes qui appâtent le client à chaque coin de rue ou, encore, à la foultitude de petits restaurants de rue bon marché.

On pense à tout ça, sauf peut-être à regarder au-delà. Hong Kong est entourée de forêts, de plages, d’îles paisibles où il fait bon s’aérer le corps et l’esprit, loin du tumulte de la ville. Bref, Hong Kong est un peu comme un joyau de béton posé sur un écrin de nature.

Sur le ferry, baie de Hong Kong

Hong Kong, en quelques mots

Peuplée par environ sept millions d’habitants, Hong Kong – littéralement « port aux parfums » –, est une des Régions administratives spéciales de la République populaire de Chine. Dotée d’une économie parmi les plus libérales au monde, elle est la ville la plus riche de Chine, et un pôle financier et commercial d’envergure internationale.

Hong Kong fût une colonie britannique à partir de 1842, rétrocédée à la Chine en 1997. Cependant, elle détient toujours entre autres sa propre monnaie (le dollar hongkongais), son propre système politique et son propre système légal. La Chine a promis qu’elle garderait une certaine autonomie jusqu’en 2047, soit pendant une durée de 50 années.

On y parle l’anglais et le cantonnais, et de plus en plus, le mandarin.

Sieste à Hong Kong

Rencontre

À Hong Kong, nous avons retrouvé notre amie Émilie qui habite la ville depuis sept ans maintenant. Amusant, c’est la seule personne que l’on connaissait tous les deux avant même de se rencontrer. Elle a partagé un appartement avec Véronique à Grenoble et la scène avec Erik le temps d’un opéra.

Émilie connaît très bien la ville. Elle aime l’explorer et la photographier, sous tous ces aspects, sur terre et sous l’eau. Elle partage d’ailleurs ses rencontres avec de fabuleuses créatures sous-marines sur le récent blog Green Blue Sea dont elle est l’auteur.

Émilie nous a donc concocté une longue liste de diverses activités, de quoi occuper bien plus que notre petit séjour d’une semaine, et elle a été un guide hors pair lors d’une randonnée sur les hauteurs de Hong Kong.

Voici un petit medley de nos activités dans et autour de cette fascinante métropole

/\/\/\

Voici neuf activités que nous avons adoré faire à Hong Kong, dans la ville et à l’extérieur.

Prendre de la hauteur sur Victoria Peak

Selfie en haut de Victoria Peak

Victoria Peak est un peu le passage obligé lorsque l’on vient à Hong Kong pour la première fois, ne serait-ce que pour saisir l’ampleur de la ville et la hauteur de ses gratte-ciel. C’est la plus haute colline de l’île de Hong Kong (comprenez l’île principale). On peut y monter à pied pour une bonne dose sportive (c’est raidos !) ou en funiculaire d’époque (inauguré en 1888 tout de même), une attraction certes un peu touristique, mais qui plonge dans l’histoire britannique. C’est ce que nous avons fait : montée en funiculaire (descente à pied tout de même…), accès à la Sky Terrace 428 et audio guide, que nous recommandons car ils fournissent d’excellents éléments d’histoire sur tout ce que l’on aperçoit d’en haut : gratte-ciel, quartiers et collines. Vraiment passionnant !

Dans le funiculaire pour Victoria Peak - Hong Kong

Vue sur les gratte-ciel de Hong Kong

+++
INFOS PRATIQUES

Départ du funiculaire sur Garden Road (Peak Tram). Pour y accéder, descendre à l’arrêt de métro Admiralty ou Central (c’est quasi au milieu), finir à pied.

Plus d’info sur Victoria Peak.

Le petit plus : St Joseph Church se trouve quelques dizaines de mètres plus haut que le départ du funiculaire, l’occasion d’aller y faire un saut.

Marcher le long de l’Avenue of Stars

Avenue des stars - Hong Kong

L’Avenue of Stars est l’endroit idéal pour admirer la skyline de l’île de Hong Kong qui lui fait face. Le matin, ou comme nous en fin de journée, elle est magnifiée par une jolie lumière. Tout le long, on peut lire le nom des célébrités hongkongaises du septième art et se faire photographier devant quelques statues de personnalité mythiques.

Hong Kong Skyline

Avenue des stars - Bruce Li

Avenue des stars - Jet Li

Hong Kong SkylineCourreur - avenue des starsSelfie - avenue des stars a Hong KongPromenade sur l'Avenue des stars - Hong Kong

Explorer les rues et le marché de Mongkok 

Mongkok

Mongkok est certainement le quartier de Hong Kong qui représentait le plus cette ville dans nos esprits de nouveaux arrivants, avec ses patchworks d’enseignes aux couleurs flashy et aux néons clignotants. Ça grouille de monde dans les rues. Les magasins se succèdent et se ressemblent. On y va aussi pour se plonger dans son long marché qui déborde de stands de breloques et de mauvaises copies, tentant désespérément de sauver quelques dollars qu’on finit par laisser un peu plus loin.

Marché de Mongkok - Hong Kong

Se régaler de street food à Kowloon

Street food à Hong Kong

On ne sait pas vraiment où donner de la tête tellement les propositions sont alléchantes. Sans parfois trop savoir ce qu’on va manger, on s’y abandonne avec une facilité déconcertante. Sérieusement, qui pourrait résister à des buns ou des dumplings dodus et fumants, à une soupe de nouilles aux arguments délicieusement odorants, à des fruits de mer ou du poisson grillés ultra frais…

Aquarium a poissons - Hong Kong

Soupe - cuisine hongkongaise

Randonner sur les collines de Kowloon

Balade sur les crêtes - Hong Kong

Hong Kong étant bordée de collines verdoyantes, il y a plein de possibilités de randonner très facilement. De plus, le réseau de transport de la région est impeccable et extrêmement bien organisé. Une carte rechargeable nommée Octopus permet de se déplacer partout et de prendre tous les types de transport disponibles dans la ville et vers les différentes îles (métro, bus, tram, ferry). Nous sommes donc allés au départ de la balade, en métro et en bus. Easy!

Beacon Hill, Lion Rock, Kowloon Peak, Tung Shan, Tate’s Cairn… Six heures de randonnée à travers les cinq collines de Kowloon, en forêt ou sur les crêtes. En toile de fond, une sublime vue toute en nuances bleu-grises sur la ville, ses impressionnants gratte-ciel et sa jolie baie. La chaleur étouffante rend l’effort encore un peu plus difficile mais la vue est trop belle pour s’en plaindre. On a rencontré quelques singes au départ, pique-niqué sur Lion Rock et perdu pieds dans les hautes herbes au sommet de crêtes surprenantes.

Singe - Hong Kong

Notre guide - randonnée à Hong Kong

Lion Rocks - Hong Kong

Pique-nique sur Lion Rocks

La baie de Hong Kong

Emilie sur les Kowloon hills - Hong Kong

Vue sur Hong Kong et ses buildings

Sur les crêtes - rando à Hong Kong

Crêtes des Kowloon hills

Vue sur Hong Kong

+++
INFOS PRATIQUES

Pour accéder au départ de notre balade, prendre le métro jusqu’à l’arrêt Shek Kip Mei, et à la sortie, prendre le minibus vert 32M jusqu’à Beacon Heights.

D’autres itinéraires de balade.

Trouver son itinéraire en transport en commun.

Prendre un bain de mer à Shek O 

Plage de Shek O

Quand on arrive à Shek O, on ne croirait pas que l’on est sur l’île de Hong Kong. C’est un autre monde. Ce petit village de bord de mer à l’ambiance familiale se trouve pourtant de l’autre côté de l’île. De charmantes petites maisons ont remplacé les gratte-ciel vertigineux. Une jolie plage de sable blond bien aménagée et surveillée est forte agréable en fin de journée quand le soleil s’adoucit et que l’eau est à parfaite température.

Plage de Shek O - Hong Kong

+++
INFOS PRATIQUES

Pour s’y rendre, prendre le métro jusqu’à l’arrêt Shau Kei Wan (sortie A3) puis prendre le bus 9 à la station des bus.

D’autres plages à Hong Kong.

Dîner dans le port de Stanley

Après une bonne journée plage à Shek O, pourquoi ne pas aller se manger un bon fish and chips agrémenté d’un bon verre de vin dans le port de Stanley ? Quelques restaurants en bord de mer servent à dîner en terrasse dans des ambiances assez variées. Le nôtre était bonne cuisine et musique douce (so romantic !). Nous fêtions nos anniversaires respectifs puisque nous sommes nés à un jour prés et quelques années d’écart.

+++
Pour se rendre à Stanley depuis Shek O, il faut prendre le bus 9 dans l’autre sens et s’arrêter au rond point qui descend jusqu’au village de Stanley, de là prendre le 14 pour s’y rendre. Pour rentrer (avant minuit), le bus 260 mène directement à l’arrêt de métro Hong Kong Station.

Allier promenade et baignade sur l’île de Lamma 

Ile de Lamma

Située au sud-ouest de l’île de Hong Kong, l’île de Lamma est la troisième plus grande île de la région. Elle est peuplée principalement par quelques vieux hippies et des familles d’expatriés qui travaillent en ville la semaine et viennent retrouver le calme de l’île les soirs et les week-ends. Depuis l’embarcadère de l’île de Hong Kong, trois quarts d’heure de ferry permettent d’accéder au village de Sok Kwu Wan, à l’est de l’île. C’est le point de départ pour une balade d’une petite heure le long de la côte jusqu’au village de Yung Shue Wan. Son itinéraire facile et assez joli rend le lieu prisé des hongkongais en fin de semaine. Sur le chemin, il est possible de s’arrêter se baigner sur deux plages, Lo So Shing Beach et Hung Shing Ye Beach, gratuites, surveillées et bien aménagées avec douches et cabines. Seule la centrale à charbon visible depuis la seconde plage nous rappelle que nous sommes non loin d’une métropole. Le plus : rester en soirée pour un dîner romantique dans un des petits restos en bord de mer.

Hung Shing Ye Beach - Lamma island

Panneau sur la plage - Lamma island

Flâner dans le parc Victoria et ses alentours

Terrain de sport à Hong Kong

Marrant ce parc, coincé entre les gigantesques gratte-ciel et la baie. Il fait bon s’y promener ou y faire de l’exercice. Un espace paisible, extrêmement bien tenu et équipé, comme toutes les infrastructures hongkongaises d’ailleurs, mais assez réglementé – pas de chien ni de vélo par exemple… On a donc fait un peu de yoga et de tai shi, rivalisant tout juste avec tous ces petits vieux en grande forme en train de faire leurs étirements quotidiens. On a pensé aux « nôtres » que l’on croise davantage dans les jolis salons de thé que sur les parcours de santé. Puis, on est allés fouiner dans les rues alentours, passant de l’une à l’autre, curieux, s’extasiant de la fraîcheur des poissons d’un marché couvert, de l’indécente hauteur des buildings, de l’authenticité qui perdurent dans les petits commerces. Bref, autant de témoignages de la vie hongkongaise qui a évolué entre deux cultures radicalement différentes.

Boules lyonnaise - Hong Kong

Poissonnier - marché à Hong Kong

Poisson du marché - Hong Kong

Immeuble à Hong Kong

Escaliers - Hong Kong

On pourrait aussi vous parler d’aller défier le vide du regard un verre plein à la main dans un des roof top bars de la ville, déguster de délicieux desserts asiatiques aux saveurs de crèmes de sésame noir et de gingembre dans ces restaurants à dessert typiques, goûter la véritable cuisine cantonaise dans une de ces petites adresses familiales, boire une bière fraîche assis dans un parc face à la baie dans la douceur du début de soirée, ou admirer le soleil se coucher depuis l’embarcadère… Mais bien sûr, on peut aussi passer ses journées dans les immenses centres commerciaux surclimatisés sans avoir peur d’en faire le tour. On vous avait dit, Hong Kong c’est bien plus que ce qu’on s’imaginait…

Êtes-vous déjà allés à Hong Kong ? Quels sont vos endroits préférés ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on TumblrShare on Google+Email this to someone

2 commentaires

  1. C’est un sacré tour que vous avez fait! Hong Kong a quelque chose de magique, une ville fabuleuse indeed. J’y vis depuis maintenant plus de deux ans, comme à la maison :)

    Je continue la découverte de votre joli site…

    • Merci Marie ! Et il y avait encore plein d’endroits qu’on aurait aimé visiter dans cette fascinante mégalopole mais en une semaine c’était déjà bien.
      Ce doit être un chouette endroit où s’expatrier en effet ! C’est une destination que vous avez choisie ou avez-vous eu une opportunité d’emploi qui vous a fait bouger là ? Bienvenue sur le site en tous cas ! J’aime beaucoup le tien aussi. De très belles photos et je me reconnais beaucoup dans ta vision du voyage. A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *