3 jours sur l’île de Møn – Møns Klint, les falaises de craie

Møns Klint, Denmark

Pour le week-end de Pentecôte, nous sommes allés en direction du sud du Danemark, sur l’île de Møn. Cette petite île vallonnée, située au sud-est de Seeland (l’île où se trouve Copenhague), abrite un des plus beaux sites du Danemark : les Møns Klint, des falaises de craie. L’île de Møn offre aussi à voir plusieurs belles églises superbement peintes, quelques monuments mégalithiques (tumulus entre autres), ainsi qu’une nature belle et sauvage. Grr…

falaise

Le mois de mai a été sublime ici au Danemark, et cette excursion sur l’île de Møn m’a réconciliée avec la beauté de la nature danoise après un hiver morose qui, il faut bien le dire, rend le plat paysage un peu boring. En ce moment, le printemps montre ce qu’il a de plus beau à offrir. Des arbres qui se parent de milliers de fleurs, du vert à s’en décoller la rétine, et une faune qui piaille, virevolte, rampe, vrombit. On a envie de se gonfler les poumons d’air frais iodé et de sucer un cône glacé en s’en filer une trachéite (check !).

Nous sommes donc descendus direction Møn, un poil de clim dans l’habitacle et le sourire aux lèvres. À mi-parcours, nous avons fait un petit stop pour voir les falaises de Stevns, moins impressionnantes que celles de Møn, mais néanmoins témoignages de l’impact de la météorite Chixcuclub (Chi, quoi ?), responsable il y a 66 milliards d’années de l’extinction Crétacé-Tertiaire (les dino, en somme). Pas incontournable, mais joli avec la vieille église (Højerup Gamle Kirke) qui regarde la mer baltique et la maison de pêcheur juste à côté. D’autant que de là, si on longe la côte vers le sud on emprunte une « route verte » tout le long ; le paysage est magnifique.

Stevns Klint

Les falaises de Stevn (Stevns Klint)

Møns Klint, les falaises de craie

Le site dans son ensemble est immense, puisqu’il ne se limite pas aux falaises que l’on visite. Il contient aussi une immense forêt de hêtres où il fait bon se balader (voir « Information pratique » plus bas), et le tout constitue le Høje Møn (le « haut Møn »).

Nous sommes directement descendus sur la plage pour les voir en face, ces falaises de craie, curiosité géologique dans ces contrées de platitude. Longues de 7 km, elles culminent à 128 m. Quand on les regarde de plus près, on s’aperçoit qu’elles sont striées de couches de silex qui se détachent à mesure que la mer les grignote, faisant par là même le bonheur des chercheurs de fossiles. On a adoré se promener le long de la plage à marcher sur les galets qui crissent sous nos pas, constater l’érosion permanente de ces hauteurs blanchâtres, admirer les fonds marins si clairs et nuancés depuis le haut des falaises, et marcher sur le sol moelleux du sous-bois surplombant la mer.

Quand on pense que tout a commencé il y a 70 millions d’années. Le Danemark était alors recouvert par les océans, et durant des millions d’années, les coquilles calcaires des algues vivant dans les fonds marins s’y sont entassés et ont formé des couches de craie. Plus tard, les continents ont été soulevés, des montagnes ont émergé, et le sol marin calcaire a été élevé au-dessus du niveau de la mer. Lors de la dernière glaciation, il y a environ 12 000 ans, la glace qui recouvrait le Danemark a alors décollé d’énormes morceaux de l’ancien fond océanique crayeux, puis les a pliés et écrasés les uns sur les autres jusqu’à former Høje Møn. Les bandes de silex emprisonnées entre les strates crayeuses indiquent comment ces couches ont été pliées sous l’énorme pression de la glace. Après la fonte des glaces, il y a eu des effondrements et glissements de terrain, formant la falaise telle qu’elle est aujourd’hui. En moyenne, 2 à 4 cm de falaise disparaissent chaque année, ce qui entrainera une érosion complète de l’ensemble de Høje Møn dans environ 50 000 ans. Vous avez encore un peu de temps mais ne traînez pas trop !

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Møns Klint

Information pratique

Transport vers et sur Møn : on a privilégié la voiture, louée via Gomore, un site de location de particuliers (bien moins cher qu’une agence de location traditionnelle). Compter une heure et demie pour rejoindre à l’île de Møn depuis Copenhague. Il est aussi possible d’y aller en transport en commun – le site Rejseplanen vous y aidera (télécharger l’appli ici) –, mais il faut alors compter 3 heures. Une fois sur l’île les bus fonctionnent bien, même si on a forcément moins de flexibilité pour aller d’un endroit à l’autre, entre les falaises, les églises, les sites mégalithiques, les jolis ports, etc. Cela dit, c’est tout à fait faisable !

 

Logements sur Møn : Il y a de nombreux B&B, hôtels et campings, plus ou moins proches des Møns Klint. Pour les personnes en transports en commun, mieux vaut opter pour un hébergement près des falaises, même si les bus fonctionnent bien. Pour les B&B, on recommande chaudement le Fuglehavegård B&B, perdu en pleine campagne près de Hårbølle, dans le sud-ouest de l’île. Il y a aussi le Købmandsgaarden qui m’avait fait de l’œil mais il était complet.

Les Møns Klint : l’accès aux falaises n’est pas payante. Mieux vaut, comme partout, arriver tôt (il parait qu’elles sont divinement éclairées au petit matin). Il faut compter deux heures de balade à pied pour faire la boucle complète, entre le haut des falaises et la plage, sans compter les escaliers en bois pour monter et descendre. D’ailleurs, mieux vaut avoir une bonne forme physique ou faire des arrêts car ça grimpe !

Il y a trois escaliers, un au sud (5), un au milieu (4/5) et un au nord (4), ce qui permet de faire l’une ou l’autre des petites boucles ou la grande. Nous avons fait la boucle nord en descendant par l’escalier 4/5 et en remontant le 4 (celui du nord, qui est plus facile – merci Scandinavia Dreaming pour le tuyau). Les falaises de la partie sud, que nous avons partiellement vues depuis la plage, sont à mon avis plus belles (moins cachées par la végétation), si vous devez choisir de n’en faire qu’une partie. La vue de la boucle nord depuis le haut des falaises est spectaculaire. 
Voici un dépliant bien utile contenant une carte du site avec toutes les randos à faire, et des infos complémentaires, notamment sur la faune et la flore.

Le Geocenter : On ne l’a pas visité avec notre petit bout de 4 mois, donc on ne peut rien vous en dire, mais il parait que c’est intéressant pour en savoir plus sur la géologie des lieux. Par ailleurs, il offre plein d’activités pour les enfants notamment. Voici le site Internet pour plus d’infos. On peut acheter les tickets d’entrée en ligne ou sur place.

Le petit plus : après une bonne journée aux Møns Klint, rien ne vaut un bon friske fladfisk (poisson frais pané) au restaurant Hyttefadet à Klintholm Havn (résa fortement conseillée).

Frisk fladfisk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *